170224 carnet 1

La dictée, par le Dr. Tewfick-Pacha de l'université d'Eyoub

Eloge de l'orthographe française (suite)

par le Docteur Tewfick-Pacha

de l'université d'Eyoub

                 La Dictée                 

             Puis survient la dictée !  Pensez aux pauvres gosses à qui on inflige cette torture. D’abord le petit perd ses moyens, l’enjeu le dépasse. Il est devant un tribunal implacable qui ne tiendra compte que des faits. Sa personnalité, ses problèmes intimes, ses relations avec son père ou sa mère, ne pèseront rien dans la balance aveugle de la Justice, personnifiée par le maître (qui lui, n’a pas les yeux bandé et brandit le glaive tout sanglant de zéros coagulés). Le jury de ses petits camarades sera sans pitié à la correction. On se moquera, il recevra un surnom infâmant et il sera encore une fois privé de jeux vidéo à la maison. Stressé donc, et pris de vitesse. Il faut écouter et écrire en même temps. Le tortionnaire répète plusieurs fois, en passant dans les rangs pour surveiller l’avancement de l’exécution, et ses mimiques désolées, ironiques, indignées, résignées aussi, ne font que renforcer la sensation de culpabilité qui taraude l’élève. Puis il faut relire le texte. Les lignes se mêlent, le sens des phrases disparaît. Une curieuse sensation de flottement s’installe dans le vide intersidéral où les mots tels des astres dans un télescope, deviennent flous, incertains, se dédoublent, se dérobent ou encore s’agglomèrent (avec ou sans tiret). On ne distingue plus Mizar d’Alcor. L’orthographe bizarre, les accords incongrus, disparaissent dans une poétique douloureuse, qui met des étoiles dans les yeux plein de larmes du malheureux, lancé dans l’obscurité insondable de l’orthographe. Ou ébloui par cette beauté si française. Inutile et traumatisante la dictée ?

dictée éloge de l'orthographe élève torture à l'école justice orthographe française

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×